Sandrine Roudaut Utopie Résistance Experimentation radicale

Sandrine Roudaut

Chercheuse-semeuse d'utopies, Sandrine Roudaut cherche à concilier économie, écologie, humanisme et accomplissement personnel.

Après quelques années en communication Sandrine Roudaut décide en 2001 de se consacrer à l’émergence d’un monde soutenable et désirable. Elle conseille des dirigeants d’entreprise en stratégie et prospective avec une vision expérimentale, pragmatique et radicale (économie circulaire, fonctionnelle, biomimétisme, innovation frugale…).

Observant l’insuffisance des recettes classiques du Développement durable et de la RSE, elle mène un travail d’étude sur les freins et les leviers pour modifier les comportements, libérer l’inspiration et convaincre le plus grand nombre. Le fruit de ce travail est partagé dans L’Utopie, mode d’emploi paru en 2014.

Passionnée par les dynamiques citoyennes, elle mène ensuite un travail de réflexion sur l’héroïsme ordinaire, les mécanismes de résignation et de soumission à l’autorité. Elle en arrive à réfléchir aux liens entre l’engagement, l’accomplissement personnel et le bonheur. Le fruit de ce travail c’est Les suspendu(e)s  paru en novembre 2016.

Chercheuse-semeuse d’utopies, elle s’inspire de la prospective, l’histoire, la sociologie, de ses voyages en itinérant dans des communautés, de la philosophie, la méditation, la danse. Sandrine donne des conférences écrit des articles et anime des séminaires d’inspiration, des ateliers d’« utopie d’être ». Elle accompagne des auteurs au travers de La Mer Salée, maison d’édition qu’elle a cofondée en 2013. Elle a initié la page Quand la beauté nous sauve, co-initié les ateliers de coréparation de Nantes et contribué à Place To B lors de la COP21. Elle est maman de deux filles.

Son utopie en 16 mn à Bobino en 2015 au TedxVaugirardRoad

Compte twitter @AlterniteTweet  –