Actualités

Activisme littéraire, saison 2 !

Posté le 20 janvier 2021 par

La Mer Salée est née d’un élan en 2013,

 

Un élan un peu inconscient vu la difficulté d’un tel métier. Le désir de créer une maison indé, pour inspirer du désir et des voies pour un monde meilleur, le faire écologiquement, en solidarité, le tout à moins de 100 km. Elle est née d’auteurs singuliers, d’autrices merveilleuses qui nous ont fait confiance dès le départ Florence, Tristan, Pascale, Claude, Jean-Pierre. Aujourd’hui, c’est plus qu’un élan, une détermination celle de contribuer au monde par la force des livres.

Alors nous nous structurons, nous nous activons: plus de publications, plus de régularité, mais toujours un catalogue resserré, on ne change pas ce qui fait la « réussite » de ce projet : nous ne publions que ce qui nous excite, des essais aux sujets à peine émergents, des questions qui nous agitent (c’est aussi la particularité de La Mer Salée un éditeur, une éditrice biberonnés à la prospective, en décryptage permanent 🙂 et de la fiction d’anticipation, convaincus que nous avons besoin d’irriguer nos imaginaires de visions plus combatives et lumineuses, pour rêver le futur, inspirer des utopies à faire advenir, plutôt que des dystopies.

2020 a été une année de retour après deux ans sans lancement, on l’a bien choisie 🙂 Alors tant qu’à prendre le risque ce fut les livres Roudaut qui s’y collèrent. Même pas peur. Et vous avez été là … Plus qu’on ne pouvait l’espérer. 2020 fut aussi l’année où l’on travailla à faire passer le premier livre de La Mer Salée en poche, chez Babel, et en audio, le Siècle bleu de Jean-Pierre Goux. Notre podcast Lectures intentionnelles est né au premier confinement, des extraits de nos livres pour une écoute librement consentie. Notre nouvelle collection Fiction or not fiction juste avant le second.

Avant de vous parler de 2021 année pivot, recevez notre gratitude.

Merci

Merci pour l’accueil de « les déliés »… fou, un ovni en pleine rentrée littéraire bondée, chaotique. La magie commença dès le début. Merci pour chaque message reçu, pour « les mots de famille » par dizaine, pour les larmes d’émotion, les échanges, les lettres manuscrites dans la boite.

Merci à La Région Pays de Loire Christine Marzelière qui soutient cette nouvelle collection Fiction or not fiction. Une aide qui tomba à point nommé puisque nous ne rentrons dans aucune case d’aides de l’État. Merci à ces nouveaux libraires qui nous suivent sur l’anticipation positive et en parlent.

Merci à tous les lecteurs et lectrices de « Quand l’improbable surgit, un autre futur revient dans la partie », cet essai qui réfute l’inéluctable de l’effondrement avec l’appui convergent de la physique quantique, de l’histoire, de la spiritualité et de la psychanalyse est une bouffée d’optimisme et certains, certaines ne s’y sont pas trompés.

Aux libraires qui nous ont soutenus pour des dédicaces d’équilibristes entre confinements et couvre-feux : Les Bien Aimés, la Géolibri, Livressence, Charybde, Points communs.

À la communauté toujours présente, la famille… quoi que nous lancions. Y compris les médias qui nous suivent. Votre confiance à chacun, chacune nous honore, vos retours nous stimulent.

Merci aux amis éditeurs, éditrices indé pour leurs conseils Julien de La Peuplade, Thomas Rue de l’Échiquier, David Aux Forges de Vulcain, Albert Editions Pour Penser, Angéla La cabane bleue, Anaïs Le Lumignon, Sandra ZTL, Dominique Plum, Thierry L’Oeil ébloui, Christine Caroline Mémo, pour les plus proches, de si belles maisons, dont le professionnalisme nous inspire. Merci à Mobilis Collibri , Delphine, à l’Alip, des plateformes locales d’entraides, la chaine du livre en pays de Loire est plus que vivante. Ce métier est difficile, peut-être est-ce pour cela que l’on y croise tant de passionnés, généreux, curieux. Merci à l’appel des indépendants, à Mathilde de Ground Control, un début d’aventure pour toute une culture indé métissée, aux métiers différents.

Merci Aline Connabel pour ce premier soutien auprès des libraires, merci Florence Boudet pour la créa, merci Maéva notre première stagiaire, merci Nathalie Rolland qui a patiemment enlevé tous les pisteurs de notre site, indépendants de notre volonté, planqués dans les Google Font.

2021 donc… année virage

 

Florence Touzé ressort Marketing, les illusions perdues une prise de position et des propositions renouvelées. L’oeuvre d’une chercheuse, professeure à Audencia, une honnête et exigeante contestatrice envers son propre camp pour le faire grandir. Ce livre a déjà été traduit en anglais.

La collection fiction or not fiction accueille deux nouveaux romans

Le 11 février L’andréide  arrive, un huis clos étonnant écrit par une très belle plume, celle d’Alexis Fichet auteur, comédien et metteur en scène de théatre. Il reprend un livre iconique l’Eve future de Villiers de l’Isle Adam » considéré comme une œuvre fondatrice de la SF, au fil des fantasmes contemporains d’immortalités. Jouissif.

En septembre ce sera le roman d’Eve Demange , un univers qui va vous embarquer. Encore en cuisine…

elit. dapibus odio Curabitur ante. sem, adipiscing amet, Donec venenatis luctus eleifend