Actualités

Yannick Roudaut sur France 2

Posté le 23 novembre 2021 par
Yannick Roudaut était dans l’émission prime time de France 2 « Une idée pour la France », il y a proposé le quota carbone individuel, pas l’idée* la plus sexy et pourtant. Si l’idée nous paraît une vraie solution*, il est également intéressant d’observer les réactions qu’elle a suscitée.
(time code 1H47) https://lnkd.in/dQgEyppU
 

 Le principe :

– D’abord incitative dans un premier temps de rodage, d’appropriation et de pédagogie
– Chaque citoyen recevrait le même quota de carbone ou équivalent, à dépenser chaque année, quel que soit son revenu.
– Ce quota annuel baisserait d’environ 6% par an pour nous permettre de passer de 10T de Co2e /Ha/an à moins de 2 T en 2050.
– Chacun serait libre d’utiliser son quota comme il l’entend
– Un étiquetage carbone et équivalent de tous les produits serait mis en place.
– Sachant que les français les plus modestes dépensent en moyenne 5 T d’équivalent CO2 par an, ces derniers pourraient revendre les tonnes restantes à ceux qui ont du mal à passer sous les 10 T à court terme. Le prix serait fixe.
– Cette revente permettrait d’apporter un revenu complémentaire aux plus démunis, lesquels pourraient alors disposer de moyens supplémentaires pour acheter des produits moins carbonés s’ils étaient plus chers.
– Les entreprises seraient ainsi incitées à décarboner leur process rapidement face à une demande croissante pour des biens et services low carbon
– Responsabilisation personnelle ou contrainte ? Chacun gardera un espace de liberté par ses choix. Sans cela, un jour, la contrainte sera la seule règle.
– Équitable socialement. Elle ne concernerait que les activités privées dans une premier temps. Les dépenses professionnelles (notamment les transports liés au travail) relèveraient de quotas d’entreprises.
– Efficace : Le montant des quotas ne pouvant que baisser, à terme nous serions sûrs d’atteindre les objectifs mondiaux.

Les réactions

– L’émission n’était pas en direct, un sondage lancé sur twitter et instagram 15 jours avant, sans la présentation de Yannick annonçait « Pour réduire les émissions de CO2 et éviter le dérèglement climatique : instaurer un compte carbone par Français avec un quota d’émission à ne pas dépasser. * compte débité à chaque achat de carburant, gaz, billet d’avion, denrées alimentaires, etc… 52 % était favorable. Cela nous paraît énorme vu le (non) contexte.
 
 
– Sur le plateau un « jury » composé du politique JP Raffarin, de la journaliste I Giordano, une avocate, et le dirigeant de C’est qui le patron. En dehors de ce dernier qui était à 100 % d’accord, pour les autres l’aspect « liberticide » était rédhibitoire et « mais il se passe des choses on avance, gardez la foi… ». Yannick aurait aimé pouvoir répondre. Plus étonnant l’animateur J Bugier qui était en neutralité bienveillante sur les autres idées fut assez condescendant sur cette question, ironique… Il s’est même fait épinglé par Télé Loisirs (rappelant en fi d’article que cette idée intéressait une majorité https://www.programme-tv.net/…/287604-julian-bugier…/). Yannick habitué aux environnements hostiles n’a même pas relevé.
Enseignement, toujours le même, les élites (politiques, médiatiques, expertes) devraient arrêter de sous estimer l’intelligence des « gens », notre sens de la responsabilité quand on nous en donne l’occasion.
 
Peut-être la petite gêne est-elle à chercher dans la vertu très simple de cette idée : Si la taxe carbone contraint les plus démunis, le compte carbone à quota individuel lui, contraint les plus riches, car ce sont aussi ceux et celles qui impactent le plus l’environnement.
 
 Une jeune fille (que l’on sent concernée et inquiète) a pris la parole pour remercier Yannick de cette idée. Pour nous, cette seule voix valait la peine de l’exercice.
 
Vous pouvez écouter Yannick en parler au micro de Rebecca Armastrong et son podcast #UBPTC https://lnkd.in/dM7SszrH , et plus récemment au micro de Mathieu Baudin pour le podcast https://lnkd.in/d8wpdUDy. Ou le lire sur le CQFD de l’nstitut des Futurs souhaitables.
Plus globalement retrouvez ses propositions et ses réflexions dans ses derniers essais: « Zero Pollution » 2016 et « Quand l’improbable surgit un autre futur revient dans la partie » 2020.
*Cette idée est également portée par de nombreuses personnes à travers le monde ( https://lnkd.in/d7M8HzQn et d’autres).